Eveil spirituel

Forum dédié à l'éveil spirituel
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Empathie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: L'Empathie   Sam 30 Aoû - 22:08

L'Empathie -

Un don pas très sympatique




Définition :

Le mot « empathie » apparaît dans la langue française au début du XXème siècle, Composé de « En » qui signifie dedans et « pathie » qui veut dire ce qu'on éprouve. Il désigne la capacité à ressentir des émotions concrètes que les autres ressentent. Autrement dit lorsqu’on a ce don on capte tous les sentiments et émotions comme si elles étaient vôtres ! Cette sensation est comme si on était à la place de l’autre. Parfois cette « connexion » est si instance ou parce qu’on ne maîtrise pas ce don, on peut arrivé à croire que ce qu’on ressens sont nos propre désirs alors qu’en réalité non. Lorsqu’on est empathe on est comme une éponge, il est donc très important de savoir différencier ses propres sentiments et ceux des autres. La difficulté est aussi de vivre en groupe, car plus y a de personne plus votre esprit sera embrouillé. C’est un don qui est assez répandu chez les femmes. Il s’agit pas d’un don « super méga génial » au contraire, c’est l’un des plus dure qui soit à vivre !



Différentes formes d’empathie

Il existe différents degrés d’empathie, tout dépend de la réceptivité des personnes. Tout d’abord on peut ressentir une sensation étrange, un ressentie qui nous perturbe notre esprit et nos pensées, tout est comme flou et embrouiller mais on sait pas pourquoi. Le degrés suivant correspond à la captation passagère de sentiments qui ne sont pas notre : on peut passer du rire aux larmes sans avoir pourquoi, avoir mal, être triste… sans raisons apparentes. Le autre niveau est une compréhension complète de l’autre, on le perse à jour et on est quasiment son double émotionnel. Pour finir, il est capable d’imposer aux autres ses propres émotions, volontairement lorsqu’il maîtrise son Don mais aussi involontairement, d’où le double tranchant de ce Don.


Il faut savoir que l’empathie se distingue de la sympathie qui est une tout autre dimension.


Sympathie : nous prenons part à l’émotion éprouvée par autrui. Il s’établit alors un lien affectif entre ces personnes. On comprends la personne, on compatie avec elle mais contrairement à l’empathie on ne ressent pas ce qu’elle ressent, on ne fait que s’imaginer. Comprendre en se mettant à la place d’autrui n’implique pas qu’on le partage ou qu’on cherche à l’alléger.


Antipathie : C’est un ressentie personnel envers une personne que vous avez jamais vu et auquel vous éprouvez un certain rejet sans savoir pourquoi.


Note : L’Empathie peut fonctionner avec certains animaux (parmi les plus évolués) et végétaux (parmi les plus âgés).


Comment savoir si on est empathe ?

Tout d’abord, avant de rentrer dans les détails, voici les portraits qu’un empathique peut avoir.

Portraits empathes

Certains empathes sont souvent silencieux et prennent leur temps avant de parler. Très expressifs dans les domaines et relations affectives, ils parlent ouvertement et très franchement alors qu’ils ont quelques difficultés à parler de leurs sentiments et d’eux-mêmes en général.


Autre portrait : ils peuvent être l'exact opposé du premier cas, reclus et parfois insensibles. Certains sont très bons pour bloquer les autres mais font cela pour se protéger.


Mais en règle général, ils ont tendance à trop s’identifier aux autres. Ils se sentent plus comme ce qui est en dehors d'eux, plus que ce qui sont eux-mêmes à l'intérieur. Cela peut causer des problèmes car certains vont jusqu’à ignorer leurs propres besoins. En général, un empathe est non-violente, pas agressif et tiens le plus souvent un rôle de pacificateur. Peu importe s’ils sont conscients de leur état empathique, les gens sont attirés par eux ! Ils trouvent réconforts auprès d’eux en parlant et souvent l’empathe va essayer de trouver la solution au problème.


« Sympathomes » empathiques :

Beaucoup de gens ont leur corps qui leur envoie des signaux physiques pour leur signaler leur état empathique. Les symptômes physiques que vous pouvez rencontrer sont :


* Une lourdeur à l’estomac
* Refroidissements ou picotements des doigts
* Une boule dans la gorge
* Trouble du sommeil
* Des tics
* Bourdonnement des oreilles
* Sensations positives, comme une chaleur ou une vibration
* Diverse douleurs inexpliquées


Exemple d’empathie au quotidien : Vous vous levez le matin de bonne humeur vous partez travaillé/à l’école en prenant les transports en communs. Vous serez alors en contact avec un groupe de personne ayant des sentiments divers et variés…le pire seront ceux qui ont des sentiments négatifs. Avoir tout le monde de bon humeur le matin c’est pas possible et être empathe à côté de personnes tristes, stressées, en colère… ça n’aide pas ! Si après ce trajet vous vous sentez de mauvais poil, agacé, stressé, en colère sans raison et bien ne cherchez pas, vous êtes empathe.


Les pièges de l’empathie :


L'empathie est la participation à l'intime de l'autre. Le sentiment d'empathie peut être bon et peut être effrayant à la fois. Le risque est de se fondre parmi les autres et d’y perdre ses propres émotions, voir, sa personnalité. Ce qui est le plus dur dans ce don c’est qu’il faut avoir l'art d'écouter l'autre sans pour tant se mettre à sa place et avoir mal comme lui. Le défit est donc de rester soi-même ! Voici une petite citation qui résume fortement la situation de l’empathe :
« Pour ne plus être seul il faut être deux ! Pour être deux il faut arrêter de ne faire qu'un ! »


Apprendre à contrôler l’empathie :

Se protéger de l’empathie c’est à priori impossible !!!! Que l’on soit juste à côté de la personne ou des kilomètres de distance reliés par Internet ou par téléphone, vous pouvez sentir les émotions des autres. Donc impossible d’échapper au don.


Afin de ne pas tomber dans ces pièges, il faut apprendre à ce construire une barrière mentale et apprendre à se protéger.

La barrière mentale : Pour commencer, il faut apprendre à respirer correctement afin de méditer et d’évacuer les mauvaises ondes. A force de travail méditatif, il faut arrivé à concentrer son esprit et lui apprendre à se fermer quand vous en avez besoin afin de faire face aux situations délicates de type : réunion de personnes en colère, tristes….


Se protéger de l’empathie :

Les solutions ésotériques que je vous conseille sont :


Le port de pierres

Des exercices de méditation et visualisation

Un rituel de protection mentale (de temps en temps)

Mieux vaut travailler quotidiennement pour s'assurer d'une bonne approche et maîtrise du don que d'utiliser un rituel pour ça. Gérer l'empathie demande un travail régulier et constant donc un rituel ne peut être assez efficace sur ce don car les rituels agissent de façon temporaire.


Solutions de protection et de maîtrise de votre don


Port de pierre :

Avant de penser d’abord aux rituels, je vous conseille de commencer par le port d’une pierre. Ces pierres vous protégeront des mauvaises ondes des autres personnes. Ainsi vous pourrez faire la différence entre vos propres émotions et celles des autres, vous pourrez ainsi localiser, ressentir, les émotions et leurs provenances.



La labradorite

Propriétés utiles pour votre don d’empathie : absorbe les énergies négatives, les maux et les peines d'autrui. Allège le stress. Écarte les projections des autres. Aide à admettre les émotions ou les humeurs difficiles des autres….bref cette pierre est la pierre des empathes !


Purification : Eau distillée ou déminéralisée salée


Visualisation quotidienne pour filtrer ces émotions :

« Lors d'une méditation, visualisez autour de vous une grosse bulle de la couleur qui vous parait la plus rassurante.


Visualisez les émotions qui vous sont nocives rebondir sur votre bulle, et les émotions bénéfiques entrer dans la bulle pour vous atteindre.


Réalisez cet exercice une ou deux fois par jour. » Par Des’ah


Pourquoi filtrer les énergies plutôt que de les bloquer ? Les réactions positives des gens ne sont pas du tout encombrante, au contraire, un peu de joie supplémentaire ne peut pas faire de mal contrairement aux sentiments négatifs.


Pour conclure, ces exercices doivent s'adapter pour cibler le contrôle et la connaissance du phénomène de l'empathie et ils doivent s'adapter à chaque personne. Donc ici, je ne proposerai pas de rituel car ils ne seront pas assez efficaces contre vos maux donc vous devez travailler, travailler et encore travailler pour enfin avoir un peu de maîtrise et de contrôle sur ce don.



http://imagin-ere.over-blog.com/article-18686552.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eveilspirituel.forumactif.org
 
L'Empathie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test d'empathie
» [Fiche] Développer mon empathie.
» l'empathie est t'elle un pouvoir comme la télépathie?
» Un peu d'empathie s.v.p.
» Du nouveau sur l'empathie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eveil spirituel :: Paranormale, ou l'incompris ... :: Parapsychologie-
Sauter vers: